AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eysiana de Belcourt
Fairy With Broken Wings
avatar

Age : 25
Messages : 242
Race/Classe : Freak
Occupations : Vagabonder dans les rues et aider son prochain
Don/Se change en : Lire dans les pensées, et "contrôle" du feu
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Jeu 7 Mai - 9:35


.: Eysiana de Belcourt :.





★ Race ★
Eysiana est une freak; mais quelques uns de ses ancêtres maternels n'ignoraient pas l'existence de la " magie" ou "sorcellerie" appelez ça comme vous voulez. Ils avaient mêmes quelques dons innés un peu particulier...

★ Caractéristiques spéciales ★
La jeune femme s'est vu dotée d'un don particulier: celui de lire dans l'esprit des gens. Mais son contrôle est difficile et son utilisation est plus ou moins éprouvante pour la jeune freak.
La chose qui est aussi assez surprenante chez elle; c'est qu'on a la vague impression qu'elle a une influence sur le feu. Plusieurs séries d'incidents se sont produis en présence d'Eysi comme par exemple: incendier subitement une feuille sur laquelle elle écrivait une seconde plus tôt, etc...

★ Nom ★
Son vrai nom est " de Belcourt" mais ne le connait que depuis peu. en effet elle a découvert sa véritable identité lors d'une fouille dans le bureau d'un Audélior.

★ Prénoms ★
La jeune femme a deux noms: Eysiana et Clara, mais elle n'utilise qu'Eysiana.

★ Surnom ★
La plupart des gens qu'elle côtoyait l'appelaient tout simplement par son diminutif: Eysi.

★ Age ★
18 printemps semblerait-il.

★ Lieu de résidence ★
Quelque part dans un petit appartement de l'étrange ville de Daemonitra.

★ Classe sociale ★
Comme son nom semble clairement l'indiquait, Eysi est issue d'une riche et noble famille française. Mais à ce jour, elle n'est autre qu'une personne de classe moyenne, quoiqu'héritière d'une richissime fortune dont elle ne connaitra peut-être jamais la valeur.

★ Métier ★
Elle ne connait pas le monde étudiant, elle n'a jamais mis un pied sous les bancs de l'école, le peu d'instruction et connaissance qu'elle a, elle l'a eu avec les Audéliors.
Aujourd'hui, elle n'a pas de métier à proprement parler. La jeune femme enchaine les petits boulots qu'elle trouve. dommage que sa véritable nature ne lui permette pas de devenir chanteuse, car elle a une très belle voix...

★ Description morale ★
Ayant eu une existence, jusqu'à présent, peu ordinaire voire même horrible; Eysiana n'est pas ressortie intacte des épreuves qu'elle a enduré... N'ayant pas grandi au sein de sa vraie famille, la jeune femme ressent continuellement le manque d'êtres qui lui sont chers. A cause de ce manque, Eysi est devenue distante et réservée même si son souhait le plus cher serait de pouvoir retrouver sa famille et se faire des amis. La jeune femme souffre de cette solitude dans laquelle elle a été poussée à vivre. Mal dans sa peau, on ne la voit s'épanouir que lorsqu'elle s'abandonne à l'art de chanter ou de dessiner des croquis sur son petit cahier. Ce qui est le plus attristant et pathétique chez elle, c'est qu'elle est une bonne personne. Elle donnerait volontiers son amour, son amitié, son aide aux gens mais vu le monde dans lequel on vit; la solitude est l'amie la plus sûre. Même si elle est un peu écœurée du monde dans lequel elle est, Eysi n'hésiterai pourtant pas à aider un inconnu du moment que ses intentions ne sont pas mauvaises. Très méfiance pourtant, elle n'aime pas se faire remarquer et place difficilement sa confiance aux gens. Mais une fois que vous la connaissez, impossible ne pas être charmé, touché par la gentillesse qui l'habite... La dernière chose dont on pourrait parler la concernant, c'est son courage et sa volonté exceptionnels. Malgré tout ce qu'elle a enduré, elle a toujours eu la volonté de s'en sortir et de vouloir répandre justice et bien autour d'elle, quoi qu'il lui en coûte.

★ Description physique ★
Eysiana est une jeune fille d'un mètre soixante treize à la silhouette élancée. Ses yeux ont la couleur de l'améthyste (= pierre violette) et sont toujours soulignés par un fin coup de crayon noir. Une arabesque est aussi tatouée sur le côté de son œil droit. Son nez droit et fin se dresse fièrement au milieu de ce visage enchanteur et ses douces lèvre rougies naturellement finissent de compléter ce "chef d'œuvre". Pour encadrer ce beau visage à la teinte halée, une cascade de long cheveux bruns/roux coiffés hâtivement d'une pince argentée ornée d'une rose. Même si les nombreuses mèches rebelles ne sont pas retenues par la pince, cette coiffure "désordonnée" lui va à merveille. Eysi ne néglige dont pas son allure; de plus elle est toujours bien habillée, bien qu'elle ait son propre style... La seule chose qui abîme cette perfection est une longue cicatrice qui lui barre tout le milieu du dos. Voilà pourquoi elle ressemble tellement à ceux qu'elle n'est pas: une humaine. Personne, ou presque, ne sait que cette cicatrice abritait autrefois des ailes de papillons aux couleurs bleutées.


★ Aime ★
Eysiana n'est pas une fille difficile, elle sait se contenter de peu. Ce qu'elle aime? Et bien premièrement l'art... elle a toujours aimé dessiner des petits croquis sur ses carnets qu'elle garde précieusement...Quand elle était rat de laboratoire, elle n'avait que ça comme occupation: un vieux cahier aux pages blanches jaunies et un crayon mal taillé ou des morceaux de fusain; tout était bon à prendre. Une fois qu'elle fut sortie de ce qu'elle appelait "la cage", elle avait découvert une nouvelle vocation: le chant. Oui la jeune femme aime la musique. Étant seule, elle s'entraina même à la guitare pour accompagner sa douce voix. Elle apprit seule ( comme toujours...). Eysiana étant une fille au cœur sur la main, elle aimerai pouvoir passer son temps à jouer les justicières: aider la veuve et l'orphelin, punir les méchants... Mais ce dont elle souhaite par dessus tout, c'est avoir de la compagnie... Oui être seule à longueur de journée est devenu insupportable. Eysi aurait dû s'habituer à la solitude après tout ce temps...Mais non la solitude la répugne et lui fait sans cesse repenser au monstre qu'elle est... Mais un gentil monstre ne peut-il pas recevoir un peu de reconnaissance et d'amitié?


★ N'aime pas ★
C'est tout simple, Eysiana méprise deux choses: la première est l'organisation qui joue avec des vies humaines par simple avidité. Tuer, charcuter des êtres innocents tout ça pour acquérir l'immortalité ou une force surhumaine. Des êtres aussi répugnants, égoïstes et indifférents... Ce sont eux les monstres! Elle les tuera tous... Oui Eysi les hait, et encore ce mot est bien trop doux comparé à cette haine incommensurable qu'elle éprouve pour ces gens. Les hypocrites, les égoïstes, les bourreaux, maudit soient-ils
La deuxième chose, c'est qu'elle se hait elle même... pourquoi a-t-il fallu qu'elle soit ce qu'elle est? Un monstre... Un humain avec des ailes de papillons? -ridicule-. Une mutante hideuse... A chaque fois qu'elle passe devant un miroir elle s'écoeure... La seule chose qu'elle puisse faire pour remonter dans son propre estime, c'est de se comporter comme une vraie humaine et essayer de faire le bien partout où elle passe. Eysiana n'était pas faite pour être Freak...

★ Son histoire ★
«N'ayant plus aucun souvenir, ou seulement ceux de certains moments, j'ai tissé mon Histoire... On m'a offert l'opportunité de m'imaginer mon Histoire, mon Passé... Une opportunité qui n'est pas présentée à tout le monde mais qui n'est pas forcément une bonne chose non plus... Paradoxe... La chose que j'ai pu tiré dans ma courte vie est que rien n'est ni bon, ni mauvais... Des fois, le destin, Ton destin t'échappe des mains sans que tu ne t'en aperçoives... Si tu n'as pas la volonté de changer ce qui t'arrive, si tu souhaites confier ton destin à d'autres personnes qui ne le mérite pas, qui ne mérite même pas une de tes larmes, libre à toi... Mais tu ne seras pas ce qu'est la Vraie vie... Moi j'ai décidé de tout reprendre en main. J'ai décidé de lutter pour pouvoir exprimer pleinement ce que je suis: Moi. Maintenant je vais faire quelque chose que je n'aurai jamais crû faire auparavant, te raconter Mon histoire... A l'aide de vagues souvenirs et de minces informations me concernant j'ai tracé mon existence. »



Il faisait beau et chaud, un temps digne d’un mois de juillet, le soleil se cachait derrière les hautes montagnes et donnait un joli ton rose orangé au ciel. Eysiana est née durant le crépuscule… Le moment où s’écoule la dernière minute de la journée et la première de la nuit… Un moment idéal et en quelque sorte magique. Eysiana était la fille unique d’Harmonie et Antoine de Belcourt… La petite famille vivait dans une riche demeure au Sud de la France où les jours qui s’écoulaient étés dignes d’un conte de fée. Une ambiance chaleureuse, aimante… La petite fille avait tout ce qu’il lui fallait pour être heureuse sans être trop gâtée ni trop délaissée, ses parents étaient aux petits soins pour elle. Son père lui apprenait à monter à cheval et à se défendre, sa mère à jouer du piano, à coudre et à cuisiner. Mais voilà qu’un soir tout bascula. Sa vie était trop heureuse et paisible pour que cela ne dure… Tout ce qui était rose devint subitement noir…
Cette nuit là, le temps était triste. La pluie n’avait pas cessé de tomber et les éclairs venaient illuminer sa grande chambre où elle était seule dans son grand lit, serrant sa peluche en forme de chien entre les bras.
« Je déteste la pluie, dit-elle entre deux sanglots. »
Elle enfouie son visage humide dans le doux pelage du chien quand un coup de tonnerre plus fort que les autres retentit. La petite Eysiana sursauta et regarda avec anxiété la fenêtre qui se trouvait en face d’elle, même si l’obscurité était trop épaisse pour en deviner les contours. Un dixième de seconde plus tard, un éclair suivit de près par un coup de tonnerre et se fut le drame. La fenêtre s’ouvrit et laissa entrer vent et pluie. La chambre qui était toute noire devint d’une clarté aveuglante (contraste trop rapide de l’obscurité a la lumière), la vision d’Eysi se troubla et de petits papillons blancs vinrent voleter devant elle. Elle étouffa un cri en plaquant sa peluche sur son visage comme si elle allait la protéger. La fillette ferma les yeux, tétanisée, ses larmes ne coulaient plus… Elle hoqueta et tenta de recouvrir sa respiration. Une fois qu’elle se fut un peu auto-rassurée, elle rouvrit les yeux et vit apparaître une silhouette noire qui se tenait devant son lit, illuminée par un énième éclair. Horrifiée, Eysiana aurait voulu sauter du lit et courir jusqu’à la porte pour aller rejoindre la chambre de ses parents qui se trouvait au bout du couloir… mais elle était paralysée. Elle eut à peine le temps de cligner des yeux qu’elle sentit une main gantée se plaquer sur sa bouche et une autre lui serrait la taille et la sortir du lit.
Tout est noir, il fait froid et une odeur forte lui prend le nez..
« Maman ?...
pas de réponse
Papa ?
toujours rien
Vous êtes là ? »
En guise de réponse, un grincement de porte métallique. Une silhouette enveloppée d’une blouse arrive, mais l’obscurité ne permet pas à la petite Eysi de voir le visage du nouvel arrivant. La fillette aurait voulu parler ma aucun son ne sortit de sa bouche. Finalement la silhouette s’avérait être une jeune femme blonde. Le « docteur » s’approcha d’elle et lui toucha le front, elle lui posa une couverture sur les épaules et ressortit.
*Que m’arrive-t-il ?*
Tremblante, Eysiana réussit à se lever et vint marteler, avec le peu de force qui lui restait, la porte métallique mais personne ne vint.
Les heures semblaient durer une éternité quand quelqu’un fit son apparition. Ce n’était plus la jeune femme mais un homme d’environ cinquante ans qui vint s’agenouiller devant Eysïana avec un sourire pervers.
« Bienvenue dans ta nouvelle demeure Eysiana de Belcourt. Je vais bientôt te présenter ta nouvelle famille. Mais tu as l’air fatigué, tu devrais dormir un peu… »
Il sortit une seringue de sa poche et la planta sans ménagement dans une des veines du bras d’Eysi qui perdit connaissance.



Dernière édition par Eysiana de Belcourt le Jeu 7 Mai - 21:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
.: Bloodsucking Tigress :.
avatar

Age : 23
Messages : 590
Race/Classe : Vampire Puritas
Don/Se change en : Tigresse blanche aux reflets bleutés
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Jeu 7 Mai - 13:25

Coucou !

Enfin une nouvelle tête, ça faisait un moment Very Happy

Je ne lirai pas ta fiche tout de suite, je préfère tout lire d'un coup. Mais je survole comme ça et elle a l'air vraiment super ^^
Et pour le don on verra.

Je te souhaite la bienvenue parmi nous, si tut as des questions n'hésite pas Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaks.vampire-legend.com
Jacob Cooper
Perhaps More Than A Tiger...
avatar

Age : 22
Messages : 561
Race/Classe : Garou Aetas
Occupations : Mécanique ou apprenti médecin
Don/Se change en : Mammifères terrestres
En couple avec : Personne
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Jeu 7 Mai - 17:20

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Enigma
Wanna Kiss Me ? <3
avatar

Messages : 394
Race/Classe : Vampire Puritas
Occupations : Observer les humains et bien d'autres choses...
Don/Se change en : En petit chat de gouttière, seras-tu me voir?
En couple avec : Anthéa
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Jeu 7 Mai - 18:38

Bienvenu^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eysiana de Belcourt
Fairy With Broken Wings
avatar

Age : 25
Messages : 242
Race/Classe : Freak
Occupations : Vagabonder dans les rues et aider son prochain
Don/Se change en : Lire dans les pensées, et "contrôle" du feu
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Jeu 7 Mai - 21:32

D'abord merci pour votre accueil =)
Je poste la fin de ma bio', désolée pour la longueur >< mais quand je suis inspirée j'ai du mal a m'arrêté... Bon vu que je n'avais pas la place de tout mettre en un seul poste, je mets tout ici u_u J'espère qu'elle vous plaira dans l'ensemble...


Eysiana se réveilla en sursaut, une sueur froide vint couler sur son dos et la fit frissonner.
« Encore un de ses fichus cauchemars… Ce sont qui ses gens que je vois ? Pff toujours ils viennent me déranger… ‘Peuvent pas me laisser dormir merde !
Le docteur Ester vint dans la chambre d’Eysi et s’assit sur le bord du lit de cette dernière.
- Bien Eysi, comment vas-tu aujourd’hui ?
L’adolescente ne répondit pas, elle se contenta de hausser les épaules, la mine sombre.
- Arf, je vois, ça ne va toujours pas mieux. Donne ton bras, je vais te faire une piqûre de morphine pour calmer la douleur.
- J’en veux pas d’votre piqûre, c’est à cause de vous si j’ai ses merdes dans le dos.
Eysiana lui lança un regard assassin, se tourna pour montrer son dos au docteur, et finit par pointer deux ailes de papillon aux jolies teintes bleutées. Le docteur poussa un soupire avant de reprendre d’une voix posée :
- Non Eysi, ses ailes se sont développées toute seule. Nous y sommes pour rien en ta mutation.
- Vous foutez pas d’ma gueule ! Ce sont vos conneries que vous m’injecter quotidiennement qui m’ont fait ça.
Le docteur lui prit le bras de force et lui fit une nouvelle injection.
- Il va falloir te calmer Eysi ! Je n’apprécie pas du tout ton comportement vis-à-vis des gens de la clinique !
- La clinique ? Ah ! Mais je dois rire ou pleurer ? Vous..
Le médecin lui coupa la parole et ajouta sèchement :
- Oui La Clinique. Tu as de la chance de te trouver ici. Beaucoup de mutants comme toi trouvent refuge ici car ils ne sont pas acceptés dans le Vrai Monde. On t’offre des soins, un foyer et une famille et tu vois comment tu nous remercie ? Pense à ceux comme toi qui se font tuer chaque jours dans le Vrai Monde parce qu’ils sont différents !
- J’préfère encore crever que d’rester une minute de plus ici ! C’est pire que la mort chez vous !
Eysiana se leva d’un pas décidé et se dirigea vers la porte de sa chambre/cellule qui était restée entr’ouverte quand une main ferme et glacée l’attrapa par le poignet et la plaqua sur le mur adjacent. Le docteur leva la main comme pour la gifler puis s’abstint en ajoutant fou de colère :
- Au labo à neuf heures. Si tu ne viens pas de toi-même, ça sera de force qu’on viendra te chercher. »
Le docteur sortit de la cage de la jeune fille et en claqua la porte. Eysiana s’effondra sur le lit et se mit à pleurer doucement… Quelques minutes plus tard, elle prit son carnet et un crayon qui se trouvait sur sa table de chevet et commença à dessiner…
* Imagine le soleil éclairé un lac et une petite cabane en bois se trouvant à côté…*
Et la voila partit pour une heure de dessin…
Neuf heure sonna à son réveil et Eysi jeta un regard noir à la porte comme en s’attendant à recevoir de la visite. Puis elle finit par se lever, enfiler une veste et sortir. A neuf heure peu de monde circulait dans la clinique, elle croisa de temps à autre d’autres patients qui la saluèrent en souriant.
*Bande de naïfs, ils nous tuent et vous êtes heureux ? Idiots…*
A peine fut-elle arrivée devant la porte du laboratoire qu’un médecin la poussa violement dedans et verrouilla la pièce.
« Allonge-toi Eysi, demanda le docteur Ester d’une voix dont on n’aurait pu deviner quel sentiment il ressentait à ce moment même. »
L’adolescente s’assis sur la table d’opération en jetant des regards circulaires à tous les médecins qui l’entouraient.
* Pourquoi tant de monde ?...*
Elle sentit une main sur son épaule qui l’obligea à s’allonger à plat ventre sur la table. Eysi se débattit mais ce fut en vain, les médecins l’obligèrent à s’allonger sur la table d’opération et lui attachèrent bras, pied, dos et tête.
« Qu’allez-vous me faire ? »
Hurla-t-elle, paniquée. Mais la seule réponse qu’elle eut fut le bruit d’un instrument de « torture » qui se mettait en marche. Ne pouvant plus bouger, elle était loin d’imaginait ce qui allait suivre : l’horreur. Sans prendre la peine de l’anesthésier, elle sentit quelque chose lui couper le dos, elle voulut crier mais quelqu’un l’en empêcha en lui plaçant quelque chose dans la bouche. La lumière l’aveuglait, tout autour d’elle commençait à tourner, elle sentit un liquide chaud lui coller sur le dos…Personne ne pourrait qualifié ce qu’Eysiana ressentait à présent, une douleur telle qu’elle s’évanouit (heureusement pour elle).

Quand elle se réveilla, elle était dans sa chambre, allongée sur le ventre. Elle tenta de se relever mais laissa échapper un cri de douleur. Tout son dos était bandé et celui-ci lui brûlait atrocement…
Soudain le souvenir de la table d’opération, la voix des médecins… Horrifiée elle sentit une haine la submerger… La douleur était tellement prenante qu’elle s’allongea et se mordit le bras pour ne pas crier… Que faire ? Ces hommes étaient vraiment des monstres… Mais pourquoi faisaient-ils tout ça ? Ca n’était pas dans un but bienfaisant…
* Je vais partir d’ici… tous des monstres… j’suis pas comme eux…*
S’en était trop, elle ne voulait plus voir ces prétendus docteurs, elle allait partir, ce soir… L’attente sembla longue, Eysiana méditait sur comment s’y prendre pour sortir d’ici ? Elle en vint même à se demander comment c’est dehors ? Ca faisait quoi… dix ans qu’elle était là ? Elle était arrivée ici à cinq ans ils lui semble…Mais, que s’était-il passé ? Pourquoi n’avait-elle pas de souvenir de son passé avant sa venue ici ? Elle réussi à s’asseoir sur son lit et finit par écrire sur son carnet… Incompréhension et haine bouillonnait en elle comme en un volcan prêt à entre en irruption… Soudain, elle sentit une chaleur inconnue entre ses mains et le papier qu’elle tenait prit feu instantanément ? Elle le jeta par terre mais une flamme vint lécher son doigt et elle ne sentit rien d’autre qu’une agréable sensation…
* Nan je suis pas maso quand même, c’était quoi ce truc ?..*
Puis finalement, trop perturbée par ce qu’elle envisageait de faire, elle oublia et se concentra sur son évasion.

L’heure vint enfin, elle crocheta la serrure de sa chambre et sortit sur la pointe des pieds, elle fila en direction de la sortie de secours quand elle passa devant le bureau du docteur Ester. Malgré la douleur et l’envie de sortir au plus vite d’ici, la curiosité l’emporta sur elle et elle pénétra comme une voleuse dans le bureau de son bourreau. Elle chercha dans ses dossiers et y trouva un porte document à son nom… Eysi fouilla tout le bureau et prit tous les documents qui la concernaient puis courut jusqu’à la sortie de secours mais la porte était verrouillée…Impossible de rester prisonnière ici dans cet hôpital pour aliénés. Eysiana repéra un extincteur et essaya de défoncer la porte, mais elle faisait un bruit monstre et réveilla le gardien qui la vit en train d’essayer de s’enfuir. Il allait l’attraper quand la porte s’ouvrit enfin et Eysi courut dans l’obscurité à en perdre haleine quand elle arriva devant un grillage et des barbelés… Mais elle ne renonça pas, elle sauta au dessus des barbelés, quitte à s’écorcher un peu les pieds puis grimpa sur le grillage comme une araignée avant de réussir à passer de l’autre côté. Elle courut dans un champ de maïs, elle courut autant que ses forces lui permettaient puis s’effondra face contre terre, exténuée, serrant contre sa poitrine les documents qu’elle avait dérobé. Dans quel état était-elle ? Sa plaie au dos s’était rouverte et avait imaculé le bandage d’un rouge sombre, ses pieds et mains étaient également en sang…
Ce fut le chant d’un coq qui la réveilla ce matin là. Eysiana se dirigea vers une ferme et alla se cacher dans la grange, à l’étage. Là elle commença a feuilleté les documents et découvrit ahurie son passé… Elle était française et s’appelait Eysiana Clara de Belcourt. La jeune fille tourna, et retourna cent fois les papiers entre ses mains, n’en croyant pas ses yeux… Elle ne pouvait plus rester ainsi ; maintenant qu’elle avait réussi à s’enfuir, il fallait qu’elle reconstruise sa vie. Elle alla donc dans la ville la plus proche qui s’appelait Daemonitra. A quinze ans, que voulez-vous faire, seul, dans un lieu que vous ne connaissez pas et, peut-être que vous êtes même recherchés par des docteurs psychopathes ?

Eysiana finit finalement par guérir, on ne sait par quel miracle ; et se lança dans des recherches sur ses parents, mais elle découvrit qu’ils avaient tous deux trouvés la mort dans un accident d’avion, avait-elle d’autres parents ? Elle n’en savait rien… Plus rien ni personne ne l’attendait, elle était bel et bien seule.
Eysi chercha un boulot pour pouvoir vivre d’elle-même et par chance en trouva un en temps que documentaliste dans une bibliothèque. A quinze ans, elle ne s’attendait pas à trouver un boulot si facilement mais heureusement pour elle, les gens n’étaient pas très regardant sur son identité. Et voilà qu’elle commença à vivre sa nouvelle vie, modestement certes, mais cela lui suffisait jusqu’au jour où, alors qu’elle travaillait dans sa bibliothèque elle surprit une conversation. Une conversation vraiment ? Pourtant on aurait dit que la personne parlait seule… Elle se dirigea vers la personne qui parlait et vit un jeune homme qui feuilletait un livre. Eysiana s’éclaircit la voix et dit :
« S’il vous plait monsieur, nous sommes dans une bibliothèque, évitez de parler trop fort. »
Elle indiqua avec son index une pancarte où il y avait marqué de ne pas faire de bruit. Mais la réaction du garçon l’a surprise, si bien qu’elle ajouta :
« Ne jouez pas l’andouille avec moi et ne faites pas mine que vous n’avez pas parlé…
- Je vous assure que non mam’selle, déclara le jeune homme avec anxiété
- Je suis pas folle quand même. Vous parliez bien de… d’une fille du nom de Rosaline qui avait une forte poitrine !
Le garçon s’empourpra et Eysiana l’entendit dire « Comment elle a sû ?... »
- C’est ce que je dis, je ne suis pas folle !Je vous ai entendu le dire. Maintenant parlez moins fort je vous prie. »
Le jeune homme laissa tomber le livre au sol et se précipita vers la sortie de la bibliothèque, comme s’il avait vu un fantôme…
Une fois sa journée de travail finie, elle rentra chez elle mais voilà qu’un mal de tête épouvantable lui prit. Elle entendait une infinité de voix dans sa tête.
* Mais que se passe-t-il ? C’est quoi toutes ses voix ?*
Elle se plaqua les mains sur les oreilles mais les voix étaient toujours là. Elle courut dans une pharmacie la plus proche et tomba à genoux, tellement ce brouhaha infernal la déstabilisait. Elle vit que les gens du magasin se tournaient vers elle inquiets et surpris puis Eysi leva les yeux vers une fillette qui la regardait elle l’entendit dire « Elle est pas bien celle-là… » Mais pourtant la fillette n’avait pas ouvert la bouche, pas bouger d’un cil ! Et elle entendit d’autre voix résonner en elle et elle comprit que c’était les pensés des gens… Elle s’enfuit du magasin et courut jusqu’à chez elle où elle retrouva enfin le silence. Cet événement était devenu fréquent, mais la jeune fille réussissait plus ou moins à se contrôler… Voilà maintenant trois ans qu’elle vit ici, trois ans qu’elle enchaîne les petits boulots et elle n’a même pas réussi à se lier d’amitié avec quelqu’un… Les gens d’ici paraissaient bizarres, du moins une part de la population… On dirait qu’ils essayaient tous de garder un secret trop encombrant, trop lourd…mais lequel ?




★ Code ★
(Edit: OK)

★ Age ★
17 ans dans quelques mois Smile

★ Fille ou Garçon ★
Fille
★ Pays ★
France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
.: Bloodsucking Tigress :.
avatar

Age : 23
Messages : 590
Race/Classe : Vampire Puritas
Don/Se change en : Tigresse blanche aux reflets bleutés
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 0:20

Ayé, j'ai tout lu.

La fiche est superbe, alors je te valide à l'instant Wink
Pour tes pouvoirs je ne l'avais pas précisé alors je te les laisse, de toute facon j'Aime bien ton perso comme ca !
Tu peux passer dans la section des annonces pour demander un rang si tu le souhaites Very Happy

Bienvenue encore et bon RP parmis nous ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaks.vampire-legend.com
Eysiana de Belcourt
Fairy With Broken Wings
avatar

Age : 25
Messages : 242
Race/Classe : Freak
Occupations : Vagabonder dans les rues et aider son prochain
Don/Se change en : Lire dans les pensées, et "contrôle" du feu
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 12:07

Merki infiniment beaucouuuup =D
Je suis contente que la fiche t'es plu et je te remercie aussi pour les pouvoirs =)
Bien bien je vais aller faire une demande de RP
Je tenais a ajouter un petit quelque chose: j'aime beaucoup le contexte du forum et zadore ta banniere <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
.: Bloodsucking Tigress :.
avatar

Age : 23
Messages : 590
Race/Classe : Vampire Puritas
Don/Se change en : Tigresse blanche aux reflets bleutés
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 12:45

Merci =p

Jme suis deja fait dire que c'tait trop sombre et tout et tout mais perso j'aimais bien aussi =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaks.vampire-legend.com
Eysiana de Belcourt
Fairy With Broken Wings
avatar

Age : 25
Messages : 242
Race/Classe : Freak
Occupations : Vagabonder dans les rues et aider son prochain
Don/Se change en : Lire dans les pensées, et "contrôle" du feu
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 13:09

J'adore <3
Au fait tu utilises quel logiciel pour tes montages?Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
.: Bloodsucking Tigress :.
avatar

Age : 23
Messages : 590
Race/Classe : Vampire Puritas
Don/Se change en : Tigresse blanche aux reflets bleutés
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 13:13

Photoshop... mais il me reste encore beaucoup à apprendre =o

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaks.vampire-legend.com
Eysiana de Belcourt
Fairy With Broken Wings
avatar

Age : 25
Messages : 242
Race/Classe : Freak
Occupations : Vagabonder dans les rues et aider son prochain
Don/Se change en : Lire dans les pensées, et "contrôle" du feu
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 13:18

Euki, faut que j'sâche m'en servir, j'vais l'utiliser pour mes études! XD
Merki pour la réponse è.é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
.: Bloodsucking Tigress :.
avatar

Age : 23
Messages : 590
Race/Classe : Vampire Puritas
Don/Se change en : Tigresse blanche aux reflets bleutés
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 13:26

Oki, bah bonne chance =p

*file en cours è_é*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaks.vampire-legend.com
Eysiana de Belcourt
Fairy With Broken Wings
avatar

Age : 25
Messages : 242
Race/Classe : Freak
Occupations : Vagabonder dans les rues et aider son prochain
Don/Se change en : Lire dans les pensées, et "contrôle" du feu
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   Ven 8 Mai - 13:29

Bonne chance à toi Miss:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eysiana de Belcourt, l'étrangère se dévoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 32 parlementaires auraient une nationalité étrangère
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Pionniers de la Légion étrangère
» Liste de personnalités ayant servi à la Légion étrangère
» Reportage Légion étrangère l' enfer du soldat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Freaks :: .: Time Out :. :: Introduisez votre personnage :: Fiches validées :: L'Audélior et les Freaks-
Sauter vers: